Ma lettre de candidature

Chères habitantes et chers habitants de la 2ème circonscription du Morbihan, 

Il y a cinq ans, vous m'avez accordé votre confiance pour vous représenter à l'Assemblée nationale, faire valoir vos préoccupations et vos attentes, vous accompagner dans tous vos projets, de la Citadelle de Port-Louis aux Landes de Lanvaux et des bois de Camors au phare des Cardinaux. 

J'étais un esprit neuf en politique, poussé par l'envie de bien faire, par "le goût des autres". 

Être à vos côtés a été un très grand honneur et un réel bonheur. 

Dans un contexte particulièrement rude de crises sanitaire et sociale, je suis allé à votre rencontre. Chaque semaine, je sillonnais notre département, lors de manifestations culturelles, de rassemblements associatifs, sur vos lieux d'activités ou tout simplement dans nos bistrots et sur nos marchés. Ma méthode de travail s'est construite sur la conviction que sans nos échanges, rien ne pourrait se faire. 

Ainsi, je suis très fier de vous présenter mon bilan : 

Protection de l'agriculture littorale, lutter contre la pollution plastique et cette des mégots, soutien à la SNSM, renforcement du pouvoir des maires dans l'installation des antennes-relais, maîtrise de l'hyper fréquentation touristique, reconnaissance législative des îles du Ponant... 

J'ai mené également des combats nationaux dont celui de La Défense du littoral et de l'océan, notamment en augmentant les moyens humains et financiers de l'Institut polaire français et du Conservatoire du littoral... Autant de dossiers portés avec succès dans l'hémicycle.

Alors, j'ai bien évidemment envie de continuer à vous écouter, à dialoguer, à rassembler pour aller encore plus loin, car beaucoup de choses restent à faire. 

J'ai toujours autant d'enthousiasme et de volonté d'agir pour réformer. Je m'engage résolument à poursuivre mon action pour protéger l'environnement, notre océan qui est notre ADN, mais également notre terre nourricière. Nous le savons, il nous reste peu de temps pour respecter les Accords de Paris ! Aller vers le mieux-vivre sur notre territoire, c'est aussi garder nos jeunes qu'il faut aider à se loger, entourer nos personnes âgées et leur permettre de vivre à leur domicile, et investir dans la santé avec plus de personnels soignants et l'installation de nouveaux médecins. 

Parce que je veux que chacune et chacun, à toutes les étapes de la vie, s'épanouissent dans un cadre de vie protégé et dans un environnement sain, j'ai l'honneur de vous présenter ma candidature aux élections législatives des 12 et 19 juin prochain. 

 Christine Duriez, médecin, adjointe aux Affaires sociales et solidarité à Landévant sera ma suppléante.